Skip to content

(Club de lecture) Gatsby le Magnifique – F. Scott Fitzgerald

29 décembre 2010

Mon exemplaire

Le roman fitzgeraldien a été choisi lors de la première réunion du club des lectrices. Merci le groupe de lecture.

Le livre se trouvait chez mes parents. Une petite visite chez eux, et hop, le roman est emprunté, pour une durée indéterminée. Merci Papa, merci Maman. Parfois la vie est bien faite. D’après ce ce que j’ai vu, mon édition est un peu ancienne. On va pouvoir comparer les préfaces, les traductions et les commentaires dans le groupe de lecture !

La couverture

C’est une photo extraite du film de 1974. On y voit Robert Redford (Gatsby) et Mia Farrow (Daisy). Le roman a fait l’objet de plusieurs adaptations – on en prépare une avec Leonardo  Di Caprio dans le rôle de Gatsby – mais la plus célèbre est celle de 1974 … Ce film est un superbe complément, et le duo Robert Redford (Gatsby) / Mia Farrow (Daisy) est parfait. Excellent choix de casting ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le livre est dédié à la muse et épouse de Fitzgerald, Zelda :

"De nouveau à Zelda"
Les préfaces

Impressionnantes, les préfaces sont signées Antoine Blondin, Bernard Frank et JF Revel. Les analyses sont fines, bien écrites, comparent Fitzgerald et  Hemingway… Loin de moi l’idée de vous livrer un commentaire aussi éclairé que ces auteurs : je me contenterai juste de vous présenter le roman et de vous livrer quelques impressions…

Le roman

Date de parution : 11/04/1925

L’auteur

A study of F. Scott Fitzgerald by Gordon Bryan...

Francis Scott Fitzgerald avait déjà tout connu à 30 ans, un peu comme Gatsby… Né en  1896, à Saint-Paul, dans le Minnesota, il s’engage dans l’armée en 1917, et écrit plusieurs romans qui font de lui le porte-parole de la « génération perdue », la génération d’après la Première Guerre Mondiale, des « années folles ». Il connut alors un immense succès, ce qui ne l’empêche pas d’être désabusé, et de sombrer dans l’alcoolisme et la dépression. Il meurt presque oublié en 1941. La vie de sa femme Zelda est aussi dramatique.

L’histoire

Il ne faut pas trop en dire, c’était le souhait de Fitzgerald…

Dans les années 20, Nick Carraway arrive à West Egg, dans l’Est des États-Unis. Il retrouve sa cousine, Daisy, mariée à un fils de bonne famille, Tom Buchanan, à East Egg.

Nick apprend que son mystérieux voisin, Jay Gatsby, un « nouveau riche », organise de luxueuses réceptions et se trouve bientôt invité à l’une d’entre elles …


Ce qui m’a plu

L’ambiance mélancolique et romantique. La description, presque un témoignage des années 20. Par certains aspects, on peut y voir un parallèle avec notre époque.

Et même si cela fait un peu cliché : le passage à l’âge adulte de Nick, la perte des repères et de ses illusions (ainsi que celles de Gatsby).

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Gatsby, et le narrateur, Nick. Et on adore détester Daisy et Tom…

Le tout est rédigé dans un style assez alambiqué, et je ne suis pas certaine d’avoir choisi la meilleure traduction. Traduire birthday par « jour de naissance » et non « anniversaire », c’est un peu bizarre… Peut-être devrais-je lire le roman  en  VO ? Il faut aussi replacer l’œuvre dans son contexte pour mieux apprécier le style. Voici, en tout cas, deux extraits pour vous faire une idée.

Cover of "The Great Gatsby"

The Great Gatsby

Extraits

Les trente ans de Nick

« Trente ans – la promesse d’une décennie de solitude, une liste – elle devait s’éclaircir – de célibataires à connaître, un dossier d’enthousiasme qui, lui aussi, devait s’éclaircir comme mes cheveux. »

In English :

Old sport, traduit par « vieux frère »,  le tic de langage de Gatsby pour faire chic :

«You’re selling bonds, aren’t you, old sport ?»

 

D’autres avis que le mien.

Lisez l’avis de la plume dilettante et celui de Delphine.

MAJ 5/01/2011 :

Article de Frédéric Beigbeder, sur  la nouvelle traduction , et un bel  hommage à Fitzgerald : « Touche pas au Gatsby ! », dans Le Figaro Magazine, 31 décembre 2010 http://www.lefigaro.fr/livres/2010/12/31/03005-20101231ARTFIG00502-touche-pas-au-gatsby.php
Merci à Sandra pour le lien.

MAJ 09/01/2011 : ajout d’un lien : ma critique du film de 1974.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :