Skip to content

[DVD] DEEP END de Jerzy Skolimowski (1970)

26 novembre 2011


«  DEEP END » est ressorti en salles pendant l’été 2011. On a pu le voir au Festival Paris cinéma.

Le film de Jerzy Skolimowski tourné en Grande-Bretagne et Allemagne sort en DVD chez Carlotta* le 28 novembre.

Informations sur le film

Casting
Jane Asher, John Moulder-Brown, Karl Michael Vogler

Grande-Bretagne, Ouest-Allemand – 1970 – Fiction – 1h30

Synopsis

Adolescent de 15 ans, Mike se rend à son tout premier jour de travail : il vient d’être embauché dans un établissement de bains publics de l’East End londonien. Sur place, sa collègue Susan est chargée de lui présenter les lieux. Le jeune homme est tout de suite attiré par cette jolie rousse plus âgée que lui. Alors qu’il découvre une atmosphère étrange autour de la piscine, Mike doit faire face aux avances d’une cliente échaudée. Peu à peu, Susan joue avec l’inexpérience du garçon, profitant de son admiration candide pour le faire plonger dans une dangereuse spirale de fantasmes et d’obsession…

Mon avis :

Étrange comme un rêve ou cauchemar, « Deep end » est un film marquant. J’étais intéressée par le côté Swinging London, mais le film montre plutôt le côté obscur de cette période.  Surtout, c’est une œuvre totalement imprévisible. Certaines scènes sont très cruelles voire crues, d’autres surréalistes…
Le héros, Mike, (interprété par le jeune John Moulder-Brown) perd par moments tout contact avec la réalité . Par exemple, citons la nage avec un mannequin en carton dans la piscine, qui annonce la fin …. Un film sur les premières amours, le sexe, l’obsession, la manipulation, les rapports de forces… Avec des images très travaillées notamment les couleurs, tournées à Munich et à Londres.
Le casting était par conséquent à moitié british et à moitié allemand. Pour l’anecdote, un coach pour les dialogues a été engagé et d’ailleurs il joue le fiancé de  Susan – Jane Asher (la petite amie de Paul Mac Cartney à l’époque) un personnage assez antipathique… tout comme Susan.
La fin n’est pas fermée mais tragique, de nombreuses allusions à la mort percent dans ce film au style vif et coloré, doté de scènes cocasses.Quant à la BO, elle est superbe : elle apporte vraiment quelque chose à l’atmosphère du film.
Bref, une  surprise pour moi. Ce film m’a aussi permis de découvrir l’univers de Jerzy Skolimowski.
En prime, les bonus sont passionnants. Je regrette que l’aspect politique de l’Angleterre des années 70 ait été gommé du film (Pour en savoir plus sur ce  point, il faut consulter le bonus sur les scènes coupées).

LE DVD 

Nouveau  master restauré  HD

SUPPLÉMENTS

. POINT DE DÉPART : LE TOURNAGE DU FILM « DEEP END » DE JERZY SKOLIMOWSKI (2011 – Couleurs – 75 mn)
un film de Robert Fischer
Ce documentaire inédit revient sur la production de Deep End, au gré d’entretiens avec l’équipe du film, dont le réalisateur et les deux acteurs principaux. Chacun à leur façon, ils expliquent à quel point Deep End incarne le Swinging London… ou plutôt son pendant négatif.

. « DEEP END » : SOUVENIRS DES SCÈNES COUPÉES (12 mn)
Jerzy Skolimowski, John Moulder-Brown et Barrie Vince reviennent sur les scènes du film qui semblent perdues à jamais, y compris une fin alternative.

. « DEEP END », C’EST MOI ! (4 mn)
Étienne Daho rend hommage à Deep End. Une lecture de l’article qu’il a rédigé pour Libération lors de la ressortie du film en salles.

. BANDE-ANNONCE 2011

> * Editions Carlotta
Retrouvez tous les DVD et Blu-ray dans la boutique Editions Carlotta sur Amazon.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :