Skip to content

[DVD] Le Fleuve de Jean Renoir en version restaurée

23 mars 2012

Cover of "The River"

The River

20120323-084125.jpg

LE FLEUVE
(THE RIVER)
Un film de Jean RENOIR
France / Inde / USA | 1951 | 99mn | 4/3

Soixante ans après sa sortie en salles,  »Le Fleuve » de Jean Renoir revient en DVD (et Bluray) haute définition dans une magnifique édition signée Carlotta. Carlotta, qui a récemment permis la reprise en salles d’un autre film incontournable de Jean Renoir : « La Grande Illusion ». Si ce dernier se passe en temps de guerre, en Europe,  »Le Fleuve » nous emmène en Inde…

20120321-205807.jpg

Synopsis :

Dans la région de Calcutta, au Bengale, une famille d’expatriés britanniques vit sur les bords du fleuve sacré où le père dirige une presse à jute. Sa fille aînée, Harriet, une jeune adolescente romantique, partage ses loisirs avec Valérie, la fille unique d’un riche propriétaire. Toutes deux sont amies avec leur voisine Mélanie, née de père anglais et de mère indienne. Un jour d’automne arrive le capitaine John. Les trois jeunes filles ne tardent pas à tomber amoureuses de cet étranger…

20120321-205843.jpg

Avis :
Comme « Le Narcisse noir » (qui se passe en Inde également), »Le Fleuve » est une adaptation d’un roman de la Britannique Rumer Godden. C’est le premier film en couleur de Jean Renoir, et le Technicolor fait des merveilles avec les paysages indiens.
Suite au succès du film (film qui fut d’ailleurs récompensé à la Mostra de Venise), Renoir reviendra en Europe et signera entre autres « French cancan ».

On a beaucoup écrit que « Le Fleuve » montrait le panthéisme de Renoir, mais l’histoire avec le serpent m’a fait penser au jardin d’Eden, à Ève et Adam, des références bibliques…
L’histoire principale reste tout de même le passage à l’âge adulte et l’initiation amoureuse de la narratrice et de ses amies.
Le thème de la blessure est présent : le père d’Harriet est borgne, le capitaine John a perdu une jambe à la guerre (l’acteur a réellement perdu une jambe au combat). La mort est là aussi, pour un jeune personnage et pour Harriet qui tente de se suicider.
Ce que Renoir a découvert en Inde, sa vision de l’Inde, passe à travers le personnage de Mélanie la métisse nous offre une magnifique danse traditionnelle … Mélanie n’est pas dans l’action, elle souffre et renonce, acceptant pleinement son destin.

Le film regorge de plans superbes : le premier, une peinture à base de farine de riz sur le sol réalisée par les femmes du Bengale accueillant le spectateur, place la barre très haut !
Renoir donne de l’importance à chaque détail dans  »Le Fleuve » : c’est un film contemplatif qui montre que derrière les apparences toute chose est importante. En faisant ce détour par l’Inde, le réalisateur filme comme s’il composait un tableau, retrouvant la peinture de son père…

Il y a beaucoup à dire et beaucoup à écrire sur un tel chef d’œuvre.
La première vision du film m’a un peu déconcertée, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, mais en revoyant certains plans j’ai été totalement admirative, et j’ai vu au- delà de l’histoire de trois jeunes filles. D’où l’intérêt de posséder une copie du film chez soi.

Le DVD édité par Carlotta est en plus doté de copieux bonus qui donneront d’autres clés pour interpréter cette œuvre. Il faudrait presque un second billet pour commenter les compléments du DVD… Le mieux est de consulter la fiche du DVD sur le site de Carlotta.

20120321-205856.jpg

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. 23 mars 2012 10:24

    Très bien de constater que ce genre de sorties existe aussi! L’édition Blu-Ray est tentante!

Trackbacks

  1. [Critique] Renoir de Gilles Bourdos « Les écrans de Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :