Skip to content

[Critique] Des Hommes Sans Loi – Lawless avec Shia LaBeouf, Tom Hardy sur Cine-toile

6 septembre 2012

J’ai vu Des « Hommes Sans Loi » ou « Lawless » grâce à Delphine.

Delphine n’ayant pas pu assister à cette avant-première du Club 300, elle a gentiment proposé à l’humble blogueuse que je suis de critiquer ce film présenté au festival de Cannes et hier soir au festival de Deauville. Merci à elle, car je trouve que les années 30  aux Etats-Unis sont extrêmement intéressantes, et j’avais entendu le plus grand bien du western du duo Hillcoat /Cave, « The Proposition »… Cette fois, pour « Lawless »,  on est à mi-chemin entre le western et le film de gangsters…

Voici un extrait du billet publié par Delphine sur son blog Ciné-toile le 6 septembre 2012.

Synopsis :

1931. Au cœur de l’Amérique en pleine Prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha… Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser… Forrest, l’aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l’or du crime.

Sortie le 12 septembre. Interdit aux moins de 12 ans.

Extrait de mon avis :

Quand deux Australiens, le scénariste et musicien Nick Cave et John Hillcoat, réalisateur du western« The proposition» et de «La route» signent l’adaptation d’un roman très américain «Pour quelques gouttes d’alcool» (en VO : »The Wettest County in the World ») de Matt Bondurant, cela donne « Des hommes sans loi »!

Le film se passe dans le Middle West comme dans un western. Mais l’histoire se déroule principalement dans les années 30 période du jeudi noir, de la prohibition, et du dust bowl… Années de crise pour l’Amérique, mais âge d’or des gangsters.

L’originalité du film vient du fait que des «péquenauds» fabricants de whisky rencontrent le monde du grand banditisme et de la justice corrompue…

La suite est iciCritique : Des Hommes Sans Loi – Lawless avec Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jason Clarke | Cine-toile : Cinéma, séries…et plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :