Skip to content

OMBLINE de Stéphane Cazes avec Mélanie Thierry

7 septembre 2012

OMBLINE
Un film de Stéphane Cazes
Avec Mélanie Thierry, Corinne Masiero …
1h35 – France – 2011

Distribution : ZED

Au cinéma le 12 septembre 2012
Une avant-première exceptionnelle du film a été organisée par la Fondation Groupama Gan pour le cinéma dimanche dernier au Max Linder. Le réalisateur Stéphane Cazes( lauréat  de la fondation en  2009) était présent pour répondre aux questions du public et de Jean-Pierre Lavoignat.
Michèle et Jacques ont assisté à cette avant-première et en sont revenus émus et emballés. Ils m’ont proposé de livrer  leurs impressions sur le blog…
Le débat leur a appris de nombreux détails sur la genèse du film et le tournage. Stéphane Cazes a ainsi passé deux années d’immersion dans le milieu carcéral, pour maîtriser le sujet. Stéphane Cazes a aussi confié qu’une vingtaine d’enfants avaient  participé au tournage, et que Mélanie Thierry tapait dans un punching ball pour se mettre en condition et avoir « la haine »avant de tourner.

 

Synopsis 

Ombline, une jeune femme de vingt ans, est condamnée à 3 ans de prison suite à une violente agression.
Alors qu’elle a perdu tout espoir en l’avenir, un événement vient bouleverser sa vie : elle découvre qu’elle est enceinte et donne naissance à Lucas.
La loi lui permettant de l’élever les 18 premiers mois, Ombline va se battre pour garder son fils le plus longtemps possible auprès d’elle et convaincre le juge qu’elle est capable d’en assumer la garde à sa sortie de prison.
Dans cet univers carcéral sombre, commence le combat d’une femme devenue mère en prison, qui va se reconstruire en se battant pour son enfant.

Copyright Laurent Thurin

L’avis de Michèle et de Jacques :

Stéphane Cazes, à l’allure de prince charmant au sourire candide et généreux, nous surprend avec ce film bouleversant sur l’univers carcéral et la rédemption d’une jeune femme.

Cette dernière est interprétée de façon troublante par Mélanie Thierry, criante de sincérité en jeune mère dévouée.

Corinne Masiero (Louise Wimmer, De rouille et d’os) est remarquable en co-détenue révoltée.

Ce film, qui aurait pu être d’une noirceur totale, est un véritable hymne à la vie. A voir !

© Laurent Thurin

Pour aller plus loin 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :