Skip to content

[Critique] Frankenweenie de Tim Burton

30 octobre 2012


Mise à jour 01/03/13 :

FRANKENWEENIE EN BLU-RAY 3D, BLU-RAY ET DVD LE 1er MARS 2013 !


 

Retrouvez mon avis et les informations sur le dernier Tim Burton, nominé aux Oscars, ci – dessous !

FRANKENWEENIE
Date de sortie au cinéma : 31 octobre 2012 (1h 27min)
Réalisé par Tim BurtonSortie vidéo : 01/03/2013 (Cliquez sur les jaquettes pour en savoir plus sur le BR 3D, Blu ray et DVD).Animation, noir et blanc, avec les voix de Charlie TahanWinona RyderMartin Landau

Synopsis

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Victor Frankenstein

Critique

FRANKENWEENIE, AU CINÉMA LE 31 OCTOBRE … POUR HALLOWEEN !

Ceux qui me connaissent ou lisent ce blog ont déjà remarqué mon intérêt pour Tim Burton. Pour la Toussaint ou pour fêter Halloween, certains aiment se déguiser et regarder des films d’horreur. Personnellement, j’aime mieux regarder du Burton : « Batman », « Sleepy Hollow », « Beetlejuice », « Edward aux mains d’argent », « L’Étrange Noël de Monsieur Jack »… Burton nous présente un monde étonnant, gothique et merveilleux, à la frontière du conte de fées et du film d’horreur.

Sparky, le chien qui va ressusciter

Sparky, le chien qui va ressusciter grâce à  quelques volts.

Cette année, bonne nouvelle : Tim Burton revient avec son nouveau film, FRANKENWEENIE, le 31 octobre.

Excellent Tim-ing donc. « Frankenweenie », c’est l’histoire d’un jeune garçon et de son chien ressuscité… Burton avait déjà réalisé un film éponyme en 1984, avec des acteurs comme Barrett Oliver. Il a décidé de filmer à nouveau cette histoire ancienne, mais avec le même procédé que « L’Étrange Noël de Monsieur Jack » : le stop motion, et en noir et blanc en plus. Les personnages croqués sont du pur Burton, à mi chemin entre ceux des « Noces Funèbres » et de « Stain boy ».

La bande originale est comme toujours signée Danny Elfman. Elle n’est pas aussi entraînante que d’autres BO composées par Elfman, mais j’ai apprécié la chanson d’Elsa Van Helsing (!), qui rappelle la complainte de Sally dans « L’Etrange Noël de Monsieur Jack ». En VO, c’est Winona Ryder, une des muses de Burton qui l’interprète.

J’ai beaucoup aimé ce film qui nous permet de replonger dans l’univers de Tim Burton.
Il fait bien évidemment plusieurs références aux films de Frankenstein, mais aussi aux films de monstres de la Hammer, et à sa propre oeuvre. Burton rend également hommage au roman « Frankenstein » écrit par Mary Shelley (Shelley est le nom d’un des personnages, une tortue qui se transforme en sorte de Godzilla !). Les fans de Tim Burton apprécieront. J’ai aimé ces clins d’oeil et les notes d’humour. Entendre les voix des acteurs fétiches (Martin Landau, Catherine O’Hara, Martin Short et Winona Ryder) de Burton en VO aurait été encore mieux (j’ai hélas vu le film en VF).
En revanche, je déconseillerais ce film aux jeunes enfants : mort, résurrection, c’est compliqué tout cela ! On recommande le film à partir de 10 ans (l’âge du jeune héros,Victor Frankenstein), et c’est très bien à mon avis. Vous allez répliquer que dans « Le Roi Lion », on voit bien mourir Mufasa. Certes, mais Mufasa ne revient pas à la vie, recousu de tous les côtés ! Et sachez que la fin n’est pas sombre, donc à vous de voir si vous souhaitez emmener des petits avec vous. Les plus grands vont en revanche adhérer à cette histoire. Tim Burton s’est inspiré de ses souvenirs d’enfance pour créer l’ambiance du film et certains personnages.

En conclusion : un retour aux sources réussi pour Tim Burton qui se réconcilie ainsi avec Disney tout en affirmant sa patte. Visuellement, un film d’animation en noir et blanc, ça change de l’ordinaire, et le travail des animateurs est vraiment formidable dans ce film.Rappelons que chaque seconde de film contient 24 images, ce qui signifie que les animateurs ont manipulé 24 fois la marionnette pour obtenir une seconde d’action filmée ! Or, on oublie totalement que cette oeuvre a été réalisée à partir de marionnettes. Petit bémol : la 3D n’est pas essentielle à mes yeux,  j’y ai même vu quelques bugs. J’ai nettement préféré la 3D de « Rebelle » – pour citer un autre Disney.

Edgar, le copain un peu bizarre de Victor

Edgar « E »Gore, le copain un peu bizarre de Victor

Plus d’informations de Frankenweenie  et Tim Burton ici :

  • La bande annonce (VF)
5 commentaires leave one →
  1. 31 octobre 2012 07:44

    Hâte de le voir !

  2. 1 novembre 2012 10:41

    Je n’avais pas trop aimé le film du même style qu’il avait produit (l’étrange noël de Mr Jack) donc celui-ci me tente moyennement…

Trackbacks

  1. [TV] Tim Burton est sur ARTE pour les fêtes de fin d’année ! « Les écrans de Claire
  2. Oscars 2013 : les nominations « Les écrans de Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :