Skip to content

[Critique] L’Odyssée de Pi par Ang Lee, d’après Yann Martel

9 décembre 2012

L-Odyssee-de-Pi-poster

Après quatre ans de travail « L’Odyssée de Pi », par le réalisateur Ang Lee, est désormais visible sur les écrans. Un film  somptueux, merveilleux et terrifiant (comme le roman). Allier fond et forme pour créer un pur objet cinématographique, voilà la réussite d’Ang Lee dans l’Odyssée de Pi.

Ang Lee et l'interprète de Pi

Critique

Le fond…

une adaptation réussie et une mise en scène intelligente

Le roman de Yann Martel, je l’ai lu il y a quelques années déjà …  Sans ne rien dévoiler  du livre (et donc du scénario), sachez qu’une fois la dernière page tournée, on se rend compte qu’on peut relire le roman avec une nouvelle vision de l’histoire : celle du conte philosophique  à la Voltaire au-delà de l’épopée et du récit de survie.

Alors, oui, je connaissais l’histoire, mais cela ne m’a pas empêchée de tomber à nouveau sous le charme de l’histoire, en partie parce qu’elle comporte de nombreuses clés. On est emporté par le récit comme Pi par l’océan.

Je ne peux en dire plus, mais Ang Lee a réussi à respecter le récit, et notamment la révélation qui nous demande de choisir entre l’invraisemblable ( l’histoire qui vient de se dérouler sous nos yeux ébahis)…et une seconde version, sans doute la réalité, sombre et désespérée sur l’ humanité.

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’Ang Lee adapte un livre ; il avait déjà été récompensé d’un Oscar pour son adaptation du roman « le Secret de Brokeback Mountain« . Pour Pi, on sent que le réalisateur est porté par sa vision du roman. Il a respecté le livre  tout en le débarrassant de quelques défauts structurels, même s’il reste quelques longueurs.

Lee a choisi un jeune acteur inconnu au bataillon (Suraj Sharma) pour incarner Pi, alors qu’il aurait pu choisir la facilité en prenant Dev Patel, très « bankable » depuis Slumdog millionnaire. Ang Lee a bien choisi car le jeune homme livre une belle performance de cinéma. Performance d’abord physique, son corps maigrissant à vue d’œil au fur et à mesure du récit. Performance émotionnelle également lors du monologue de « révélation ».
Pour incarner les adultes, Lee a choisi un casting international réputé : Gérard Depardieu dans un rôle de cuisiner répugnant, Irrfan Khan  dans celui de Pi(scine) Patel,  Tabu dans un beau rôle de mère, et le caméléon Rafe Spall dans le rôle de l’écrivain Yann Martel. Aucune fausse note dans ce casting international.

Le plus fort , c’est qu’Ang Lee ne se contente pas d’être fidèle au roman ; il réussit à transcender le livre pour nous faire une démonstration éclatante de cinéma, et met en valeur tous les thèmes du roman : la foi, la religion, la science, le naufrage, l’identité, l’évolution, l’homme et l’animal, la résilience…

Crédit photo : Twentieth Century Fox 2012

Crédit photo : Twentieth Century Fox 2012

La forme…

Une très belle photographie et une 3D réussie, miracle !
En plus du prologue sublime avec les animaux d’un zoo indien, le film d’Ang Lee est une suite de magnifiques tableaux. Le réalisateur tire souvent le meilleur parti des effets spéciaux, des différents formats d’images, et de la 3D.
On trouve dans cette pépite des images exceptionnelles : la séance de natation de l’oncle de Pi à la piscine Molitor.. La phosphorescence de l’océan ou du lac de l’île…Le ciel et la mer qui se confondent… Dans Pi, on regarde, fasciné, des scènes oniriques et grisantes : les tempêtes en plein océan, le naufrage, l’escale sur une île étrange peuplée de petites suricates, la rencontre avec la baleine ou les poissons volants.)
Je n’avais jamais vu de telles images, même dans le monde fictif d’Avatar. James Cameron a d’ailleurs félicité Ang Lee pour sa 3D, et effectivement la 3D ajoute pour une fois, du merveilleux et de la profondeur à chaque plan ou presque.
On sort avec une envie : le revoir ! Pour admirer à nouveau le travail pictural du film, mais aussi pour revoir cette histoire aux sens multiples.
En conclusion, L’Odyssée de Pi est un projet homérique aux thèmes universels.
Vous ne regretterez pas le voyage qui devrait vous faire sourire et pleurer à la fois.
Un film qui ouvre le cœur et l’ esprit tout en étant spectaculaire.

Fiche Film

« L’Odyssée de Pi »

titre original: « Life of Pi »

(Source : Allociné)

 Synopsis

A la suite d’un naufrage spectaculaire en pleine mer, le jeune Pi Patel âgé de 17 ans, se retrouve seul survivant à bord d’un canot de sauvetage. Seul, ou presque… Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. C’est le début d’une aventure incroyable.

L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour résister aux éléments déchainés. Porté par un espoir indéfectible, l’aventure de Pi l’emmènera bien plus loin encore.

Pour en savoir plus :

Pour suivre L’Odyssée de Pi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :