Skip to content

[Critique] Le Monde fantastique d’Oz de Sam Raimi

8 mars 2013

Après Spider man, Sam Raimi réalise un autre blockbuster : Le Monde fantastique d’Oz, tourné en 3D. Le Monde fantastique d’Oz s’inspire du roman pour enfants « Le Magicien d’Oz » de L.Frank Baum. C’est une préquelle du film musical« Le Magicien d’Oz » avec la jeune Judy Garland réalisé en 1939 par Victor Fleming.
Alors, Sam Raimi a t -il retrouvé son âme d’enfant ?
Voici mon avis « Somewhere over the rainbow » sur Le Monde fantastique d’Oz !

ozaffichefr2

CRITIQUE

Merveilleuses images-mirages

Commençons par le positif. La 3D et les effets spéciaux sont très réussis : cascades, fleurs – bijoux, palais d’émeraudes sont autant de merveilles pour nos yeux. Les textures sont particulièrement travaillés : reflets et craquèlements sur la poupée de porcelaine, transparence de l’émeraude et des bulles de savons… Avec son esthétique « chewing gum », un peu kitsch mais fidèle au film de 1939, Oz nous transporte vraiment dans un mode merveilleux. Certains passages font tout de même curieusement penser à Alice au Pays des Merveilles (les fleurs, l’arrivée…) Il s’agit  cependant de deux mondes « merveilleux »  distincts(qui ont en commun le même producteur… Ceci explique peut-être cela). Enfin, on retiendra une seule originalité dans cette machine bien rodée d’images numériques : le prologue et le pré-générique début du 20 e siècle en noir et blanc … La forme du film est donc bien belle, mais qu’en est-il du fond ?

Un conte mignon mais sans grande âme

Sam Raimi, réalisateur de film d’horreur, aurait pu ajouter une côté sombre à la Burton … après tout, les contes de fées originaux sont souvent cruels ! Mais non, Sam Raimi n’oublie pas qu’il est chez Disney et au lieu de créer son « Frankenweenie » à lui, nous livre un produit formaté. Rien ne fait frissonner, même pas la transformation de Mila Kunis. Ne cherchez pas de second degré de double sens, de signification dans l’histoire d’Oz. C’est un scénario simple, efficace, mais un peu long et peu consistant.

Il était encore et encore une fois …

Côté scénario, c’est un melting pot inoffensif de plusieurs contes de fées … Oz lorgne du côté d’Alice au pays des merveilles pour la découverte d’un monde merveilleux et de Blanche Neige ( la pomme, la sorcière régicide et les nains appelés Munchkins !)
Les enfants apprécieront les personnages du singe volant (il est rigolo, courageux et mignon) de la poupée de porcelaine ( elle est jolie, un peu peste sur les bords mais gentille) et du nain grognon (pour ne pas dire grincheux).
Les dialogues sont assez mièvres heureusement il y a un peu d’humour et le personnage du magicien n’a rien d’un prince charmant. En Oscar « Oz » Diggs, illusionniste du Kansas, séducteur, lâche et menteur, James Franco est excellent. On sent qu’il aime casser son image de jeune premier et n’a pas peur du ridicule. Michelle Williams en blonde – donc – gentille sorcière ajoute un peu d’espièglerie à son personnage. Attention, « spoiler » : malgré son nom et ses tenues un peu tartes, Glinda se révélera plus futée qu’elle n’en a l’air.
Mila Kunis, magnifique, s’enlaidit avec bonheur et s’éclate (n’en disons pas plus) ! Quant à Rachel Weisz , elle assure le strict minimum dans les magnifiques tenues de la manipulatrice Evanora. On l’a vue plus inspirée dans le passé. Mais reconnaissons que le côté maléfique d’Evanora lui sied au teint. Notons que leur look ont inspiré les firmes de cosmétiques comme OPI. On devrait voir beaucoup de Glinda, Evanora et Aurora au prochain Halloween !

Ce qui est intéressant dans Oz, c’est que les apparences sont trompeuses et les personnages stéréotypés évoluent un peu : une gentille peut devenir méchante, un lâche peut devenir courageux, une poupée de porcelaine peut avoir un fort caractère…

Finalement, le message du Monde fantastique d’Oz est double. Oz comporte tout d’abord une morale très « disneyienne » : le bien triomphera sur le mal, que les enfants et parents se rassurent… Mais Oz est aussi une ode à la débrouillardise, un film qui prône l’illusion sous toutes ses formes. Dommage que Sam Raimi n’ait pas plus creusé dans cette direction.

En conclusion :
Oz regorge de superbes effets spéciaux , mais l’histoire est assez décevante. Un beau livre d’images qui aurait gagné à avoir plus d’originalité.

oz3

Synopsis

Quand un obscur magicien se retrouve propulsé au luxuriant Pays d’Oz, il pense que la gloire et la fortune s’offrent enfin à lui. Sa rencontre avec trois sorcières va pourtant tout remettre en cause car aucune d’entre elles n’est convaincue qu’il correspond bien au grand sorcier que tout le monde attendait…

Bande annonce

Le Monde fantastique d’Oz

de Sam Raimi

AU CINEMA LE 13 MARS 2013

En Disney Digital 3D dans les salles équipées

Durée : 2h07

avec : James Franco, Mila Kunis, Michelle Williams, Rachel Weisz …

Retrouvez toutes les infos sur le site officiel du film sur Disney.fr

 Et sur la Kpsule

 

2 commentaires leave one →
  1. 9 mars 2013 10:58

    J’aime bien Mila Kunis donc j’irai le voir, mais je n’en attendais pas grand chose, tu viens de confirmer ce que j’imaginais…

Trackbacks

  1. [Bon plan] Printemps du cinéma 2013 : un film pour 3.50€ | Les écrans de Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :