Skip to content

[Critique] Dragon Gate : la légende des sabres volants de Tsui Hark avec Jet Li

10 mars 2013

the-Flying-Swords-Of-Dragon-Gate-de-Tsui-Hark

Ayant manqué ce film lors de sa diffusion au festival du film chinois de Paris et au PIFF, j’ai finalement réussi à voir « Dragon Gate » dans le cadre du festival Deauville Asia.
Ce wu xia pian (film de sabre chinois, l’équivalent de nos films de cape et d’épée) signé par Tsui Hark a attiré une foule de spectateurs dans le casino de Deauville, malgré un temps de rêve… Certains retardataires se sont même installés sur les strapontins.
La dernière fois que j’ai assisté à ce phénomène, c’était pour un autre film de sabre, « Tigre et Dragon » !

Mais là où Ang Lee avait condensé le meilleur des films de ce genre, Tsui Hark n’apporte pas grand chose. Retrouvez mon avis plus détaillé ci-dessous…

CRITIQUE

Jet Li

© Long Shong Entertainment Multimedia Company

Le film commençait plutôt bien, par un plan aérien sur un port (ou un chantier naval), avec une musique traditionnelle.
on retrouvera d’ailleurs dans tout le film des paysages et décors somptueux, par exemple un désert ressemblant fort à celui des Cendres du temps de Wong Kar Wai.
Mais la référence qui m’est venue en tête, c’est « Once upon a time in China « (est-ce à cause des combats ? Ou parce que le héros principal est Jet Li ? Ou bien parce que c’est un autre film de Tsui Hark ?). J’ai aussi vu des allusions à « Dragon Inn »de Tsui Hark également.

 (MAJ 11/03/2013  : On me souffle dans l'oreillette que "Dragon Gate" est un remake de "Dragon Inn" ! Cette impression de déjà - vu est donc normale !)

Mais, très vite, Dragon Gate lasse. J’ai commencé à distinguer clairement les effets spéciaux du film. On imagine bien les fonds verts… Il faut souligner que le film était destiné à être projeté en 3D. Effectivement, la 3D devait faire son petit effet : certains rebondissements semblent avoir été inventés rien que pour recourir à cette technique. Citons par exemple une nuée de corbeaux très impressionnante, d’innombrables lancers d’armes blanches, des fils à couper le beurre destiner à tuer etc.
Par contre, les combats en 3D, non merci ! On en a déjà plein la tête en sortant de la salle.
Il est difficile de se concentrer : l’intrigue part dans toutes les directions, comme les sabres volants du titre.
On retrouve dans la galerie des personnages toutes les conventions du genre : femmes travesties en guerrier, concubine machiavélique, eunuques intriguant et pas si castrés que cela, sosies, Barbares (ici des Tartares) et j’en passe. On identifie facilement le méchant avec son eye liner, son visage poudré et ses lentilles étoilant ses yeux… Ses sbires, les eunuques, ne sont pas gâtés non plus : maquillés, ils ont les yeux vairons ou portent un masque de fer. Je me demande encore ce que des actrices comme Zhou Xun ou Mavis Fan faisaient là. Quant à Jet Li, il incarne – comme souvent – un héros mystérieux et taiseux. Pas très original !
De toute façon, pourquoi créer des personnages profonds ? L’histoire n’est qu’un prétexte à des combats spectaculaires, à des morts violentes et à quelques traits d’humour – trop rares à mon goût, j’aurai aimé que Tsui Hark assume plus le côté kitsch du film.

Vous l’aurez compris, je regrette le Tsui Hark de « Zu- Les Guerriers de la Montagne Magique (même si les effets spéciaux sont datés, le film étant sorti en 1983). Même le Tsui Hark de « Détective Dee » (Di Renjie) sorti sur nos écrans en 2012…
Précisons que les réactions dans la salle oscillaient entre bâillements et rires, mais que certains spectateurs ont applaudi à la fin. Pas moi, j’étais trop déçue.

dragon gate 2

2011
de Tsui Hark
avec Jet Li, Zhou Xun, Kun Chen …

1h57

Prochainement, distributeur : Seven  Sept

Bande annonce : www.youtube.com/watch?v=_kFy1FYfDxg

 

  • D’autres films de Tsui HARK :
Cover of "Once Upon a Time in China #1"

Cover of Once Upon a Time in China #1

New Dragon Gate Inn

New Dragon Gate Inn (Photo credit: Wikipedia)

6 commentaires leave one →
  1. 10 mars 2013 14:56

    A reblogué ceci sur E-Chine.

  2. 11 mars 2013 12:55

    Il est tout à fait normal que Flying Swords of Dragon Gate t’ait rappelé Dragon Inn car le second est tout simplement le remake du premier.🙂

    • 11 mars 2013 13:03

      Merci pour cette information capitale… Je me disais bien, aussi ! Je n’étais pas certaine que ce soit un remake assumé.
      Je vais amender ma critique plus tard… Et lire ton blog !

  3. 11 mars 2013 14:31

    A priori, pas de sortie en salles prévue pour le moment…dommage.

    • 11 mars 2013 19:21

      Seven Sept est cité comme distributeur. mais je n’ai pas plus d’informations pour le moment… Ce sera peut-être un DTV ? En attendant, je te conseille The Grandmaster de WKW, si tu veux voir de beaux combats d’arts martiaux. Le film sort le 17/04.

Trackbacks

  1. Deauville Asia 2013, suite et fin (week-end du 9 et 10 mars) | Les écrans de Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :