Skip to content

La Croisière en avant-première

19 avril 2011

Fantasia class cruise ship

Le MSC Fantasia où a été tourné le film _ Image via Wikipedia

Les avant-premières de cinéma, surtout quand l’équipe du film est présente, j’aime beaucoup. Il y a une ambiance un peu festive, un côté privilégié (même si c’est un jour avant la sortie officielle). On rigole beaucoup plus que dans les projections presse.

Les spectateurs sont souvent dans l’expectative totale : au mieux ils ont lu le pitch, ou vu la bande-annonce. En général, ils n’ont lu aucune bonne ou de mauvaise critique.Et c’est bien comme çà ! (En tout cas, quand je vais voir un film en AP, je ne lis rien. Le critique de ciné, lui, a son dossier de presse à potasser…

Ce qui fait une grosse différence: silence total dans les salles de projections presse, et commentaires à gogo avant le film ( que personnellement  j’aime bien ) dans les salles de cinéma « normales » :-

– C’est qui cette actrice ? C’est la fille de qui déjà  ? -Elle a fait quoi avant ?

-Il n’ a pas un peu grossi, l’acteur?

Il est temps d’introduire mon sujet : l’avant -première de la Croisière hier soir ( pour l’avant-première événement de Harry  Potter 7/2 :j’ai décidé de vous faire attendre un peu).

Je vais aussi vous donner mon avis  totalement objectif , car je n’ai pas été »corrompue « en allant au cocktail ou même en discutant avec les stars.)

Le film sort  le mercredi 20 avril.

L’avant-première


(Note pour mes  lecteurs provinciaux : je ne sais pas si vous étiez au courant mais le film est passé d’abord chez vous !  TOURNEE PROVINCE LA CROISIERE.)

(Revenons à Paris)

Hier soir, la grande salle  au 3 étage de l’UGC Paris Bercy  était pleine pour la projection en avant-première de « La Croisière ».

La projection était prévue à 20 heures mais il fallut attendreun quart d’heure, pour voir  l’équipe du film. Ce qui ne m’affole pas, parce qu’il y avait pléthore de photographes et de journalistes devant la salle.  – Si j’avais voulu , j’aurai pu moi aussi « harceler » les acteurs mais j’ai préféré m’installer ( une riche idée, car la salle était déjà remplie!)
Je vais répondre donc à la question que vous vous posez tous. Qui était là  ?
Pascale Pouzadoux (la réalisatrice), mais aussi la co-scénariste du film et la majeure partie des interprètes principaux : Antoine Duléry, Armelle, Marilou Berry, Stéphane Debac, la petite qui joue dans le film (Marilou )…La réalisatrice a excusé les absents :  Charlotte de Turckheim (en tournage), Line  Renaud(en répétition) et Nora Arnezeder (à l’étranger – en tournage).

Armelle, de Caméra Café, l’hôtesse de l’air dans « Amélie Poulain » (elle porte aussi bien l’uniforme d’hôtesse de l’air que celui de directrice de croisière),  fit rire toute la salle avec son « Bonsoir Bercy ! »  de rock star et ses réflexions sur sa coiffure dans le film ( était -elle sponsorisée par Baby liss ? ;-)). Le rencontre commence fort, et elle continue  joliment avec la petite Marilou et Antoine Duléry qui l’interviewe dans le style de L’Ecole des fans … Stéphane Debac qui joue le chef de la sécurité a parlé de son « amour » pour Bruce Willis dans le film ! 😉  Pour finir, Antoine Duléry  a fait une  imitation  de notre président. Une apparition réussie qui a chauffé la salle avant de voir le film.
 Salle  qui a ri à plusieurs reprises. Applaudissements au générique, bref une soirée dans la bonne humeur ( et heureusement qu’il y en avait de la bonne humeur, car il ne fut pas facile de sortir de la salle (impossible de sortir autrement que par les escaliers.) Ceci dit, si on n’était pas pressé de sortir ou de manger (comme moi), on pouvait boire un verre avec les acteurs ! En résumé, une avant-première sympathique !

Critique : La Croisière 

Réalisé par Pascale Pouzadoux

Au casting : Charlotte de Turckheim, Line Renaud, Marilou Berry, Nora Arnezeder, Antoine Duléry (le compagnon de la réalisatrice,qui a dit que c’était l’occasion d’être la » femme de sa femme« 

  Le synopsis trouvé dans 20minutes :

La Méditerranée n’est pas forcément un long fleuve tranquille : c’est ce que quatre femmes vont découvrir en embarquant pour une croisière de rêve sur le MSC Fantasia. Entre pétages de plomb, fous rires, délires, remises en question, cours de Tango, et rencontres mystiques, cette grande traversée va leur révéler de nouveaux horizons, pleins de surprises, d’amour et surtout d’amitié.

D’abord, je ne suis pas tout à fait d’accord avec le synopsis. Le film, raconté comme çà, fait film de filles.  On oublie complétement que c’est un film choral, avec des hommes aussi (Antoine Duléry, qui se sort très bien de ce rôle, JeanBenguigi…).

Et encore ne vous y fiez pas trop, pour une fois tous les bons moments ne sont pas dedans.

En voilà un film  qui tombe au bon moment,  en cette période de vacances  scolaires. Sur Twitter les réactions sont assez féroces et les jeux de mots fréquents.

D’ailleurs , je n’ai pas résisté en postant : « #LaCroisière amuse malgré un sujet bateau. »

Mais je vais sûrement différer de mes collègue blogueurs ou twittos.

Ce film n’est pas un navet, ce n’est pas une oeuvre  majeure du septième art non plus. Juste une honnête comédie avec une mignonne histoire d’amour. Dans l’ambiance « les Bronzés vont dans le Love Boat « . Certains moments  sont prévisibles, d’autres pas. Mais le film change les idées et  coûte moins cher qu’une vraie croisière !

Le casting ( pardon » l’équipage » ) est pro et doté d’un capital sympathie certain (Line Renaud). En bonus , quelques apparitions savoureuses (Audrey Lamy et Alex Lutz chantant en duo !)

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :