Skip to content

Oh My God ! (Hysteria) – Tanya Wexler

11 décembre 2011

Affiche via Allociné (attention image non contractuelle : -)

Informations sur le film

Un film de Tanya Wexler

Durée : 1h 39min

Avec Maggie Gyllenhaal, Hugh Dancy, Rupert Everett, Jonathan Pryce

Production Hysteria Films Ltd, Beachfront Films, Informant Media, By Alternative Pictures et Delux Productions

Titre vo  : Hysteria

Sortie le 14 décembre 2011

Synopsis

Dans l’Angleterre Victorienne, Mortimer Granville, jeune et séduisant médecin entre au service du Dr Dalrymple, spécialiste de l’hystérie féminine. Le traitement préconisé est simple mais d’une redoutable efficacité : soulager les troubles de ses patientes à l’aide de caresses aussi thérapeutiques que suggestives… Le docteur Mortimer y met toute sa ferveur mais bientôt une vilaine crampe vient contrarier sa pratique… Avec la complicité de son meilleur ami, un passionné de nouvelles technologies, ils mettent au point un objet révolutionnaire : le premier vibromasseur.

Avis

Inspiré d’une histoire vraie…Vraiment !

On vibre ô ma soeur avec ce film ! ( jeu de mots déjà fait dans une ancienne critique rédigée sur soeur sourire pour Ecran noir ).

Les spectateurs semblaient surexcités lors de l’avant-première.
Une des raisons potentielles :  le magasin Passage du désir avait offert aux blogueurs (et parfois à leurs compagnon ou compagne) des cadeaux coquins juste avant la projection, l’autre raison la plus probable étant le thème du film : l’invention du vibromasseur.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand on m’a parlé de ce film « déjanté ». Puis quand j’ai reçu l’invitation, et que j’ai vu l’affiche avec les noms de Maggie Gyllenhaal, Hugh DancyRupert EverettJonathan Pryce , j’ai tout de suite été intéressée. En effet,  vous avez vu un mauvais film de Pryce ( Tomorrow never dies,  Les Aventures du baron de Münchhausen …)  ou de  Maggie Gyllenhaal (The Dark  Knight…), vous ?

Ensuite cela me plaisait de voir un film se passer à l’époque victorienne. D’ailleurs cet aspect du film est intéressant : on ignorait l’existence des germes, l’hystérie était un diagnostic fourre-tout. Quand on pense que le diagnostic d’hystérie a été  supprimé en  1952 ! Et que de nombreuses femmes ont subi une hystérectomie sur ce diagnostic erroné. ( Je pense que se faire un « double feature » avec A dangerous method de Cronenberg pourrait être intéressant ! )

Et puis je l’avoue , je ne connaissais absolument pas la genèse du godemichet. Précisons tout d’abord que ce film n’est absolument pas choquant. J’ai été surprise de voir des enfants dans la salle, mais « Oh My God ! »  n’est soumis à aucune restriction d’âge.

En effet, il n’y a que des allusions sexuelles( et plutôt fines en plus). Aucune scène de sexe, aucune scène de nudité. Maintenant, il y a quand même des allusions et des orgasmes (de femmes habillées mais orgasmes tout de même !), donc parents, c’est à vous de voir !  Les petits cochons seront en revanche déçus. Ils pourront toujours jouir d’un excellent humour british ( la réalisatrice est américaine mais le film est européen).

Le film est en fait une comédie romantique avec un sous-texte sur l’émancipation de la femme (et donc la prise de contrôle de leur corps et de leur plaisir?).

Côté comédie romantique, le triangle amoureux est composé de la malicieuse Maggie Gyllenhaal, la jolie mais fade Felicity Jones(cette fadeur étant voulue pour le rôle), et enfin Hugh « dandy »  Dancy, le nouveau Hugh Grant. Joli trio d’acteurs donc, auquel s’ajoute les très british Rupert Everett (interprétant avec délectation un inventeur farfelu ) et Jonathan Pryce (le père  des deux jeunes femmes). L’histoire d’amour est assez prévisible mais bien amenée donc je n’aurai aucune réclamation sur ce film .

Conclusion :  un film de lover, à voir, seul(e), avec des ami (e) s ou en couple !

 

 

 

 

 

Plus, toujours plus d’informations ci-dessous :

Merci à Sophie W. pour son invitation de blogueurs !

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. Florent permalink
    13 décembre 2011 16:51

    Bonjour,

    Je travaille pour le magazine Le Film français. Nous allons organiser en début d’année prochaine un événement autour du cinéma. Pour vous envoyer une invitation et vous joindre en cas de besoin, nous aurions besoin de vos coordonnées (mail, nom, prénom, adresse, téléphone si possible).
    Vous pouvez me joindre à l’adresse suivante indiquée dans les renseignements.

    Bien cordialement, Florent.

  2. 30 décembre 2011 22:50

    Vu avec ma chérie, sympa et drôle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :